Sarlat

On commence par une ville et non un village, mais impossible de ne pas parler de Sarlat quand on évoque l’architecture Périgourdine ! Des dizaines de petites ruelles pavées dans lesquelles il fait bon déambuler et admirer les bâtiments. En effet, la ville compte plus de 70 édifices classés ! Vous déboucherez tour à tour sur des petites placettes, puis sur la grande place du marché. Marché à ne pas manquer, vous y retrouverez tous les mets qui font la renommée du Périgord : foie gras, magret, châtaignes, truffe, cabécou et bien d’autres… Il a lieu le mercredi matin (alimentaire uniquement) et le samedi (alimentaire le matin, artisanal toute la journée). Faites une pause dans l’un des nombreux restaurants, en terrasse si possible. Vous pourrez aussi prendre de la hauteur en empruntant l’ascenseur panoramique qui offre une vue de toute la ville (magique en fin de journée). Pour tout savoir sur la ville, une visite guidée peut être une très bonne solution.

UN PEU D’HISTOIRE :
Pièce maîtresse du Roi de France pendant la Guerre de Cent Ans, Sarlat ne fut jamais prise par les Anglais. Entre la fin du conflit et le début des guerres de Religion, Sarlat va connaître un siècle de paix et en profiter pour se reconstruire entièrement, prenant le visage qu’on lui connaît aujourd’hui. Les grandes familles rivalisent alors pour posséder le plus bel hôtel, souvent doté d’une tour de noblesse qui vient récompenser l’aide apportée au souverain. C’est l’âge d’or sarladais. La ville va poursuivre son développement tout au long du XVIème siècle. Elle reste en première ligne dans les combats qui opposent catholiques et protestants. Elle est une des villes phares de la Renaissance, avec des penseurs comme Etienne de La Boëtie ou Jean Tarde.
A partir du Grand Siècle, la cité guerrière, désormais éloignée des lieux où se fait l’Histoire, tombe en léthargie. Cet isolement préservera la belle endormie du fracas de la modernité. Le visiteur d’aujourd’hui peut encore découvrir une pierre blonde qui s’embellit avec le temps, un merveilleux écrin architectural, un lieu qui respire la douceur de vivre.

ETIENNE DE LA BOËTIE :

Il naît en 1530 dans la belle maison de style Renaissance italienne bâtie par son père, qui se dresse encore de nos jours face à la cathédrale. Il est issu d’une famille de consuls sarladais. Brillant étudiant à l’université d’Orléans, il étonne par sa précocité. A dix-huit ans, il rédige le Discours sur la servitude volontaire, un texte étonnant de modernité où il défend la liberté et la responsabilité individuelle. Nommé conseiller au Parlement de Bordeaux à vingt-trois ans, il y rencontre en 1557, Michel de Montaigne dont il devient l’ami et la maître à penser.

Leur amitié reste un exemple du genre. « Si l’on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sais que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : parce que c’était lui, parce que c’était moi » écrit Montaigne. La Boëtie est un personnage influent et un homme d’action. En 1561, il entreprend une mission en Agenais pour apaiser les troubles religieux. Il ose répartir les lieux de cultes entre catholiques et protestants. Il meurt à trente-trois ans auprès de Montaigne. En lisant son Discours, il est facile de voir combien il a influencé les Essais qui devaient être publiés comme un écrin en son honneur. On retrouve également chez Rousseau son idée d’une égalité naturelle des Hommes.

BALADE DANS LA VIEILLE VILLE :

Sarlat est célèbre pour avoir la plus forte densité de sites et monuments classés au monde, ce n’est pas rien ! Vous serez donc émerveillé à chaque coin de rue ou petit passage caché. Les incontournables : une fois admirée la façade de la maison de La Boëtie, retournez vous pour voir la cathédrale Saint Sacerdos, très belle à visiter aussi. Puis rendez-vous sur la place de la liberté, pour voir les superbes bâtiments qui l’entourent. Vous verrez alors l’Eglise Sainte Marie et ses portes monumentales (plus de 15 mètres de haut !), que l’on doit à Jean Nouvel, un enfant du pays. Vous verrez alors, assis sur le mur en face des portes, la statue du
célèbre Badaud de Sarlat, qui a dû en entendre des conversations et des secrets ! Continuez et découvrez la place des oies, petite mais très photogénique, puis à l’arrière de l’Eglise, vous pouvez accéder à l’ascenseur panoramique, qui comme son nom l’indique,
permet de prendre de la hauteur et d’admirer l’ensemble de la ville.
NOS ASTUCES :
– Si vous avez la possibilité de venir hors Juillet et Août pour visiter Sarlat, nous vous le conseillons fortement ! Il y aura moins de monde et votre visite n’en sera que meilleure.
– Si ce n’est pas possible, nous conseillons de s’y balader le matin ou en soirée pour éviter l’afflux de visiteurs. Le soir, l’éclairage au gaz donne une ambiance mystique  la ville, c’est superbe.
– Laissez vous porter au gré de vos envies, n’hésitez pas à vous perdre dans les petites ruelles, en effet dès que l’on s’éloigne un peu de la place principale, on se retrouve seuls plus facilement.
– N’oubliez pas de regarder en l’air ! Tours de noblesses, maisons cossues, il y a beaucoup de détails à admirer en levant les yeux.

ANIMATIONS TOUT AU LONG DE L’ANNEE :

On ne va pas se mentir, cela tourne souvent autour de la gastronomie et du terroir, mais que serait le Périgord sans sa cuisine réputée ?!

– Janvier : fête de la truffe, découvrez ce mets délicieux et encore trop peu connu. Vous souhaitez en savoir plus sur la truffe ? Voir nos cours de cuisine autour de la truffe et nos weekends truffe. (mettre les liens)
– Mars : Fest’oie, l’oie dans tous ses états.
– Mai : Journées du Terroir
– Juin : la Ringueta, la fête des jeux anciens.
– Juin toujours : Sarlat Swing It, festival de jazz et swing.
– Juillet : Festival des Jeux du Théâtre, toujours une programmation de qualité.
– Septembre : Journées du goût et de la Gastronomie (encore !)
– Novembre : Festival du Film de Sarlat
– Décembre : marché de Noël, vraiment très chouette.

A VOIR / A FAIRE A SARLAT :

– Se perdre dans les ruelles toutes plus pittoresques les unes que les autres, et le soir assister à l’un des nombreux spectacles de rue.
– Faire du shopping de bons produits du terroir.
– Prendre de la hauteur dans l’ascenseur panoramique.
– Faire une visite guidée de la ville, il en existe de toutes sortes : historique, insolite, artistique ou ludique, il y en a forcément une faite pour vous !

Vous pourrez aussi être Interessé par ...


La truffe du Périgord : c’est quoi ?

La truffe du Périgord : c’est quoi ? «  Divine », « sublime », « précieuse », «  merveilleuse »… Les superlatifs abondent pour parler de la truffe du Périgord. Depuis au moins trois millénaires, un hommage planétaire lui est rendu même …

Lire plus

Château de Losse

Château de Losse Le plus proche de nos appartements, à 5 minutes en voiture ! Pour voir un très beau château sans faire beaucoup de kilomètres. Construit à partir du XIème siècle en tant que place forte par la famille …

Lire plus

Saint Léon sur Vézère

Saint Léon sur Vézère A seulement 10 minutes de nos gîtes, gros coup de cœur pour ce tout petit village. L’on s’y promène dans les minuscules ruelles, on peut admirer les maisons en pierre, typiques du Périgord, et de superbes …

Lire plus